Recit de voyage aux Phlippines

comparateur de vol ZEfly
VOLS
VOITURES
HÔTELS
Le Mag

Mon récit de voyage aux Philippines

 Philippines: Mon récit de voyage, 16 jours aux Philippines


Préambule les Philippines

Auteur : Nathalie

J’ai créé ce blog de voyage pour vous faire partager mes 2 semaines et demi passées au philippines.

Vous y trouverez jour par jour le détail de notre périple, les choses à ne pas louper, celles à éviter, et puis surtout, quelques bons plans et bonnes adresses.

Notre mode de voyage est simple. Etre autonome. Pas de voyage organisé en groupe avec guide à suivre et horaires à respecter. Nous c’est plutôt, le petit futé (le routard ou le Lonely planet pour ceux qui préférent) dans la poche. Par contre, on joue la sécurité. Les billets d’avions vols internes, la plupart des hôtels, les traversées bateaux sont réservées depuis la France. Bref la liberté avec une certaine sécurité

Caractéristique de mon voyage aux Philippines

Durée : 16 jours vols allée / retour en plus.

Budget : 1400€ par personne avion compris et sans se priver dont 700€ d'avion depuis province.

Transports : Taxi et bus local. Bagages : nous, on est pas trop sac à dos. C’est plutôt, plusieurs sacs par personnes. Bref, un certain confort. Mais vous verrez dans la suite du récit, c’est pas forcement gênant pour se déplacer ou réaliser des treks de plusieurs jours. Boisons locales : Bière San Miguel et le Fresh Mango Juice (délicieux si bien préparé).

Les moments forts :

- Trek dans les rizières de Banaue, - Kayak autour de l’île de Coron,

- Snokeling au dessus de bateaux japonais coulés pendant la seconde guerre mondiale,

- Baignage dans les secrets hot Springs ( Attention, je ne parle pas des hot Springs de Coron avec leur entrée payante ),

- Visite des îles de Palawan,

Pour trouver les meilleurs offres vols, nous vous invitons à utiliser notre comparateur de vol zefly.

Pour une voiture de location, vous pouvez utiliser notre comparateur de loueur de voiture zefly.

Jour 1 : Manille

Arrivée à l’Aéroport de Manille. Il est 7h local. Un chauffeur nous attend pour nous conduire à l’hôtel. C’est parti pour une heure de route pour 20 km. La circulation est super dense dans Manille et les rocades, ils ne connaissent pas encore vraiment. C’est l’occasion de contempler l’architecture local des bâtiments et le décors est assez surprenant. Des buildings ultra modernes côtoient des taudis. Nous finissons par arriver dans le quartier de Malate. Il parait que c’est le lieu animé. On verrat ça. Nous avons choisi Malate Pensionne (recommandation petit futé ). Mauvais choix. Un building est en construction contre l’hôtel et là-bas, ça bosse 24h/24h. Bref dure de dormir.

En ce qui concerne le quartier, la journée des 4*4 vitres teintées côtoient des enfants nus dans la rue qui jouent avec une ficelle et un bout de bois accroché au bout. Le soir, c’est vrai que le quartier est animé. Des bars/boites partout avec, à l’entrée, des filles qui rabattent le client et certainement plus contre argent. Bref, c’est un lieu de fête et surtout de prostitution voir pédophilie vu l’âge de certaines des filles.

Pendant la journée nous sommes allées visiter le parc Rizal. C’est un grand parc bien entretenu comme n’importe quel parc chez nous. Point d’intérêt, le monument Rizal qui représente la mort de Riza (docteur héros national) fusillé par les soldats Espagnols le 30 dec 1896. Nous traversons le parc direction Intramuros. Il s’agit du quartier historique de Manille. Sorte de ville fortifiée comme Carcassonne mais en moins jolie. A l’extrémité de cette ville fortifiée se trouve le Fort Santiago. On peut monter sur les remparts médiévaux pour avoir une belle vue sur Manille et … ces bidons villes de l’autre côté du fleuve.

Conseil : ne pas passer plus d’une journée dans manille car au final, il n’y a pas grands chose à voir en comparaison à ce qui nous attend maintenant. Je conseille juste d’y dormir une nuit histoire de récupérer des 12h de vol.

 

Jour 2 : De Manille aux rizières de Banaue

C’est parti pour notre premier moment fort . Trek dans les rizières de Banaue.

Bon plan : Il y a plusieurs façon d’organiser ce trek de plusieurs jours :

Solution 1 : l’aventure totale. On part sans rien réserver et on se débrouille sur place.Trouvez un bus ou un van, trouver des logements chez l’habitant, trouver un guide, car il en faut un. Bref l’aventure totale avec ses risques.

Solution 2 : plusieurs agences de voyage en France vous proposent le package trek dans les rizières de Banaue en vous prenant en charge depuis manille. Certes c’est rassurant, mais coté tarif c’est le coup de bambou.

Solution 3 : C’est mon bon plan. Les agences Françaises se contentent de revendre des voyages en prenant leur commission au passage. Il suffit donc de trouver le revendeur philippin qui organise ces voyages pour eux. Un peu de recherche sur interne et bingo. En plus son patron est un Français super sympa installé à manille. Voila son site interne .C’est lui qui nous a concocté notre trek Manille-Banaue-Manille sur mesure.

Levé 7h du mat. Un mini van nous attend pour nous conduire dans la province d’Ifugao. C’est parti pour 10h de trajet. Il y a deux moyens de se rendre à Banaue. Par bus. Les trajets se font de nuit. Les courageux enchaineront donc une nuit dans l’avion suivi d’une nuit dans un bus. Les moins courageux comme nous, choisiront une nuit dans l’avion suivi d’une nuit à l’hôtel et le trajet de jour en mini van. C’est certes plus chère mais plus reposant et cela permet de voir les paysages.

Arrivée en fin d’après midi à Banaue et installation dans notre hôtel ou notre guide pour le trek nous attend déjà. Petit hôtel simple mais propre. Avant le diner, nous partons nous promener dans le village de Banaue. Beaucoup de magasin de souvenir avec des sculptures sur bois. Une partie de billard, quelques bières locales, la San Miguel version Philippines ( à ne pas confrontde avec la San Miguel Espagnol), et retour à notre hôtel pour le diner suivi d’une bonne nuit de sommeil au calme.

Jour 3 : De Banaue à Batad en 4*4 puis trek dans les rizières

Je vous parlais en introduction des bagages. Pour être léger pendant le trek, nous avons simplement négocié avec l’hôtel qu’il nous garde nos valises pendant les 2 jours de trek.

Compter 1heures de jeepney suivi de 2 heures de marche pour arriver au village de Batad. Dés la montée sur une route défoncée vous commencerez à apercevoir les premières rizières sculptées sur les flancs de montage. Un travail de titan surtout quand on pense qu’ils ont façonné la montagne à la main. Le clou du spectacle c’est l’arrivé au village de Batad par la crête. Le spectacle est à couper le souffle . Les images parlent d’elle-même. Un arrêt chez l’habitant à midi. Repas sur une terrasse qui surplombe les rizières.

L’après midi, on repart pour 1 heures de marche en direction des chutes d’eau de Tappiyah. Pour si rendre vous devez traverser les rizières en marchant sur des petits murés de 20cm de large par moment puis prendre un sentier très pentu. Vous arrivez à une immense vasque naturelle dans laquelle tombe l’eau de la cascade. Une petite baignade bien méritée puis retour sur Batad pour une nuit chez l’habitant.

Super soirée avec un local, un peu éméché au gin, qui nous jouera de la guitare jusqu’à plus d’heure. Quand à nous on carburera à l’alcool de riz local (un truc imbuvable distillé directement par des villageois de Batad ) que l’on fera passer dans la bière. Une sorte de Picon bière pour ceux qui connaissent.

 

Jour 4 : Trek de Batad à Bangaan (Bagan) puis retour à Banaue

Réveil au chant des coqs. Il y en a partout aux philippines. Au petit dej, un immense pancake à la banane. Nous voilà bien calés pour le trek du jour.

Direction le Village de Bangaan. 3 heures de marche ou nous traversons des forets, des villages, et …. des rizières. En chemin, arrêts à différents point de vue pour admirer les montages environnantes, Au fait nous sommes à environ 1400m d’altitude et les pic alentours culmines à environ 2500m.

Arrivée à Bangaan. Un autre magnifique village entouré de ces rizières. Arrêt dans un petit restaurant. Une fois de plus on mange en terrasse de la bonne cuisine locale. Après le repas on reprend un Jeepney qui va nous ramener à Banaue sur un chemin défoncé. Nous faisons un petit détour par le viewpoint de Banaue pour admirer d’autres rizières. Celles des villageois de Banaue. Elles sont gigantesque mais, à mon goût, bien moins jolie que celles des villages traversés pendant le trek. Explication. Les murs des rizières de Banaue sont en terre alors que dans les autres villages les murs étaient en pierre en raison de l’inclinaison sur les flancs de montagne.

En fin d’après midi, retour à l’hôtel ou nos bagages nous ont attendu bien sagement. Le poprio nous propose de prendre une douche et de se changer. Bonne idée. Il faut dire qu’a Batad, c’était plutôt sommaire. La douche, c’était un petit filet d’eau froide. On boit une dernière bière avec lui et on lui donne quelques pesos pour le remercier de son hospitalité.

Le soir notre guide vient nous chercher à l’hôtel pour nous conduire à notre bus. Cette fois on fera le trajet retour de nuit histoire de gagner une journée.

Bon plan : Il est possible de prolonger son trek d’une journée en passant par le village de Cambulo. Il parait que c’est sympa. Mais bon, quand on reste que 15 jours il faut faire des choix.

 

Page suivante  



ZEfly, le comparateur de comparateurs de vols.

Accueil, Mensions Légales, Conditions Générales, Presse, Contact, ©2017-2020 tous droits réservés